[Couture] Bleuet en jean

C’est l’histoire d’une robe qui a failli ne jamais voir le jour… ou comment passer du rire aux larmes…

J’ai commandé le patron de la robe Bleuet de Deer&Doe en même temps que la Centaurée et j’ai patienté jusqu’à avoir le temps et le tissu pour la coudre.

J’ai choisi un tissu en jean très léger de little fabrics et des biais liberty colorés pour le peps. J’ai choisi de faire la version sans manches car j’ai un peu de mal avec les manches courtes. Ma seule robe à manches est ma cami que j’adore mais que je ne peux pas porter quand il fait très chaud.

IMG_5745-5

J’ai décidé de ne pas faire de toile mais de prendre mon temps pour bien ajuster la robe à mon corps. J’ai donc coupé tous mes morceaux en 38 et j’ai joué avec les marges de couture. Une fois satisfaite, j’ai fait mes piqures définitives, j’ai bien aplati chaque marge de couture et j’ai surpiqué certains endroits. N’étant pas très « nœud », j’ai choisi de tisser un reste de dentelle d’un coloris similaire à mon tissu dans le dos. Bref, j’en étais là quand j’ai voulu faire un dernier essayage rapide… ERREUR… En l’essayant, le dos, que j’avais cranté au centre de l’encolure pour mon repère avec le col, s’est tout simplement coupé au niveau du cran sur un peu plus de 5 cm de long…

bleuet

Je dois dire que j’en aurais pleuré si je n’avais pas été en colère contre moi-même… J’ai même failli le mettre directement à la benne… mais finalement j’ai trouvé une solution, qui me satisfait suffisamment… J’ai thermocollé de la triplure pour consolider la fissure et j’ai cousu un morceau de dentelle sur l’extérieur. Comme il était hors de question de laisser l’intérieur dans cet état, j’ai doublé la partie haute avec un voile de coton imprimé. Bref, j’ai fait du cache-misère…

IMG_5743-4

detail

Cette péripétie enfin terminée, j’ai pu continué mon travail. J’ai ajouté un biais en passepoil à l’intérieur des parementures des boutonnières et j’ai fait un ourlet rapporté avec un autre biais pour le bas de la robe. Les fermetures sont des pressions KAM bleu pastel.

Le papillon a été rajouté ensuite pour tester ma nouvelle machine, une silhouette portrait, offert par mon chéri, pour m’aider à accepter objectivement à l’idée d’avoir 30 ans.

IMG_5732-2

N’ayant pas ouvert le livret d’explication, je ne pourrais pas vous en parler…

bleuet

Le bilan de l’histoire est que j’ai réussi à passer beaucoup de temps sur une robe que je ne porterais pas. A l’usage, il s’avère que, certes, la ligne est seyante mais il faut que je rajoute des pressions pour ne pas que tout s’ouvre. Et l’emmanchure me gène énormément, cela ne se sentait pas à l’essayage mais c’est sur la longueur, je n’ai pas tenu plus d’une demi-journée avec… j’aurais du penser à agrandir un peu, un oubli qui met définitivement cette robe dans la catégorie des « importables » (mon petit bilan des 6 mois bientôt !!). En revanche, l’ajustement est parfait pour une robe fermée et j’ai déjà modifié le patron pour une future petite robe de rentrée…