Au début, je voulais une robe

Je me suis beaucoup posée de questions avant de poster ma mythique sur le blog. Avec le plagiat évident de ce modèle, j’avais peur de montrer un soutien qui n’a pas lieu d’être. Cependant, j’ai choisi de montrer ma version parce que quelle que soit la personne qui l’a réellement créé, ce patron mérite sa place parmi mes essais.

Je pensais franchement en rester là, attendant la réponse de Marie aux diverses accusations. Or cette après-midi, j’ai eu la chance d’avoir du temps pour coudre et j’ai décidé de me faire une nouvelle robe dans le genre de mon opale/perle de nacre en version simplifiée taille basse. Pour ce faire, j’ai choisi d’utiliser 2 patrons en ma possession, le plantain de Deer&Doe pour le haut et la Mini de Aime comme Marie pour le bas.

En cherchant comment couper la jupe dans mon tissu, j’ai par hasard positionné mes 2 pièces DEVANT et DOS l’une sur l’autre… C’est quelque chose de banal et tellement anodin mais cela m’a mise dans une colère folle… Les 2 pièces se superposent sans un seul décalage au niveau des hanches. Or comme vous le savez si vous me suivez, je suis en plein dans le patronage, je passe mon temps libre à lire des livres de modélisme et à me renseigner et il n’y a pas une seule référence qui ne note pas dès les premières pages qu’il faut ajouter 1cm, voir 2cm sur les cotés du DEVANT et en retrancher autant au DOS pour que les coutures ne se voient pas de face. C’est juste la base de la base, le truc que tu ne peux pas louper !!

20150127_221343

Certains me diront que ce n’est pas bien grave, que je ne m’en étais pas rendu compte en la cousant, et c’est vrai, je suis aussi en colère contre moi même. Je cherche à faire mieux que surconsommer des produits mal conçus à cause de la rentabilité et malgré ma lutte quotidienne pour soigner mes achats et consommer plus responsable, je me suis fait avoir sur toute la ligne. Alors oui, ce n’est qu’une jupe basique, mais j’ajouterai que je suis une simple amatrice de couture et que j’achète des patrons pour avoir une référence solide. Et j’ai acheté ce patron exprès afin d’avoir une base « professionnelle » sur laquelle m’appuyer plutôt que de recopier bêtement un vêtement du commerce mal taillé. Et là, moi j’ai l’impression d’avoir payé pour rien, je suis juste indignée. C’est comme payer un plombier pour faire ton installation sanitaire, histoire que cela soit fait « dans les règles de l’art » et se retrouver ensuite avec des fuites – j’ai l’impression d’avoir été trompé. Et désolé pour la comparaison mais je travaille dans le bâtiment…c’est venu comme ça.

Alors moi j’en suis là, avec mon patron de jupe juste bon à servir de PQ, à lire des articles documentés sur des modèles copiés, à me demander si les autres patrons de la marque ont été conçus avec le même manque de compétence… Et je suis triste.

Chemise mythique

IMG_7912Les coutures finies s’entassent par ici et le temps continue de faire des siennes donc j’ai pris le taureau par les cornes… Il neige ? Soit, c’est pas grave, au moins la luminosité est là… J’ai donc laissé mes grands gouter seuls le temps de prendre ma tenue du jour en photo. Mon trépied sous une main et mon bonnet sur la tête, j’avoue avoir été ultra rapide, le mode rafale enclenché… Tout ça pour vous dire que les traces blanches sur les photos ne sont pas une erreur de cadrage mais simplement de la neige… Qui n’a même pas tenu donc c’est juste pénible et même pas beau ! J’aime les grandes étendues blanches, la lumière qui se réfléchie dessus, les toits des maisons avec la fumée des cheminée et les branches des arbres qui scintillent mais pas cette bruine incessante qui me trempe et m’oblige à passer 10 min à emmitoufler mon fils chaque fois que je veux sortir. Bref, revenons à la couture.

Le patron de la mythique de Aime comme Marie trainait dans mon armoire depuis un moment en attente du bon tissu et de mon envie… Les chemises, j’en porte un peu, pas tout le temps, en version uniforme avec un jean. Donc quand j’ai acheté mon coupon « spécial chemise » – déjà vu là– j’ai tout de suite vu l’occasion de tester ce modèle.

Question réalisation, c’est une chemise ultra basique  qui n’a absolument rien de particulier mais que j’espérais pouvoir me servir de base… J’ai choisi la taille M, ma taille habituelle pour ces patrons. J’ai oublié de rajouter les marges de couture sur une partie des pièces du devant… Note à moi même : arrêter de couper plusieurs patrons en même temps, certains ayant des marges incluses et d’autres NON. Donc j’ai du ajuster mes coutures… J’ai ajouté un passepoil noir brillant à la parementure épaule et c’est ma seule « folie » sur ce modèle. Mon ourlet bas est un mini ourlet, genre 2 fois 0,5cm pour limiter les problèmes de courbure. Il y a beaucoup de boutons à coudre ! Oui, je sais, c’est le cas de toutes les chemises mais j’avoue mettre souvent des pressions à la place et là non ! Je voulais du propre, du beau … Note à moi même numéro deux : ne plus acheter des boutons à 4 trous ! Car je n’aime pas coudre les boutons à la machine, ce n’est pas une bonne méthode pour que cela soit solide – et cela doit l’être – car je déteste encore plus RECOUDRE des boutons… Un bouton, il faut passer dedans puis tourner autour, c’est toute une technique… Bref, j’ai dû mettre une grosse semaine avant de me décider à les coudre… Et je n’en ai pas mis jusqu’en haut car un, je n’avais pas assez de boutons, deux, je ne boutonne jamais mes cols de chemise.

IMG_7922

IMG_7928J’avoue ne pas adorer les explications donc comme ce n’est pas ma première chemise, j’ai fait comme je le voulais… hormis pour les emmanchures. J’aime assez faire des coutures rabattues au niveau de cette couture (comme pour les vêtements du commerce). Normalement la tête de manche des patrons de chemise doit être « aplatie » pour que la courbe soit moins prononcée, ce qui permet de faire une jolie couture. Ce n’est pas le cas sur ce patron, donc j’ai renoncé à cette finition. Et c’est un grand pas dans mon évolution personnelle ! Choisir les bons tissus et les bonnes finitions, et surtout ne pas en faire TROP !! Car franchement, les coutures rabattues sur des grosses courbes, c’est juste du suicide ! Il vaut mieux faire une simple couture avec surjet, le tout bien repasser sur un coté. C’est en fait plus propre et net. Mais dans ma todolist de modèles à patronner, il y aura une chemise avec des têtes de manches aplaties ! Voilà, c’est dit !

IMG_7921

Que dire de ce patron… Je trouve le fit global sympa. J’ai du faire des plis un petit peu plus grands pour que mes parements de manches soient à la bonne taille mais sinon tout s’emboite. Le tissu tombe bien et heureusement d’ailleurs puisqu’il était vendu spécialement pour ça. Je regrette un manque d’aisance au niveau de la carrure de devant, surtout en fin de journée mais je ne sais pas si c’est à cause de mon erreur de marges de couture.

IMG_7946 IMG_7960

Qu’en penser vous ? Je vais essayer de braver encore le froid pour vous montrer mon ginger… donc je reviens très vite !!